Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 18:39

Denis Le Her-Seznec livre un combat en demandant une nouvelle fois la révision du procès qui a condamné son grand-père au bagne pour le meurtre de Pierre Quemeneur. Mais n'est-ce pas là, le dernier combat ? le combat de trop ?

 

Denis Le Her-Seznec disposait d'un capital sympathie dans une partie de l'opinion. Ce capital a fondu pour plusieurs raisons :

 

- l'engagement politique au Front National indispose une partie de ses plus fervents supporters issue de mouvements plutôt marqués à gauche.

- les médias classiques sont devenus plutot indifférents à l'affaire Seznec. A moins d'un cataclysme, l'affaire n'intéresse plus trop le grand-public

- Denis Le Her-Seznec est totalement absent de l'internet. Aujourd'hui, on mobilise sur Facebook, dans les blogs et les forums, pas chez Pradel.

 

Au plan judiciaire, la situation est infiniment plus délicate qu'en 2006 :

 

- le trafic de Cadillac vers la Russie Soviétique n'était qu'une fable. Nous l'avons démontré dès 2008 et dans notre ouvrage "l'affaire Seznec : Nouvelles révélations" parue en 2011 aux éditions Coetquen. Un trafic de Cadillac était impossible pour la simple et bonne raison qu'il n'y avait pas assez de Cadillac. La Russie n'avait pas besoin de ces véhicules en 1923. Tous les détails sont dans le livre.

 

- En 2006, Denis Le Her-Seznec a transmis à la cour de révision un document falsifié pour faire croire que des Cadillac issues des stocks américains avaient été expédiées en Russie. C'est la fameuse photo Dzerjinski. Là encore, nous avons démontré le bidonnage dans notre ouvrage. Inutile de dire que la cour de révision risque de ne pas être dans les mêmes bonnes dispositions qu'en 2006.

 

- Denis Langlois, ancien avocat bénévole de la famille Seznec va publier un livre en février 2015 : "Pour en finir avec l'affaire Seznec" aux éditions de la Différence. Cet ouvrage arrive au mauvais moment et il risque de faire mal. En effet, il semble que la famille Seznec détienne le secret de toute l'affaire. C'est la révélation de ce secret que Denis Langlois s'apprète à divulguer.

 

Jean-Marie Le Pen était un trublion qui n'avait jamais eu l'intention d'arriver au pouvoir. Denis Le Her-Seznec est un trublion qui n'a jamais eu l'intention d'obtenir la révision du procès.   


 

GSblanchisserie15sept17--1-a.jpg

L'obligation de vous poursuivre : Extrait original d'un courrier de menaces signé Guillaume Seznec daté de 1917 © Baker/Vilain

 


Partager cet article

Repost 0
Published by affaire-seznec
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Baker Vilain L'affaire Seznec
  • : Blog Officiel d'Albert Baker et bertrand Vilain concernant l'Affaire Seznec : nouvelles révélations éditions Coetquën 2011
  • Contact

Recherche

Liens